Le repère des ondes: Art postal, Mac et Musique, QuickTimeVR
Art Postal Mac Musique QuickTime VR
NOUVEAU POSTE STUDIO QTVR HISTORIQUE LIENS
Origine
Lettres
Cadavre exquis
Objets
Adresses
Faux-timbres


Les faux timbres ou les plaisirs de la "philouterie"


Que diriez-vous en allant chercher votre courrier si en lieu et place de la Marianne du timbre officiel se trouvait... votre propre portrait?!! C'est ce qui est arrivé à quelques uns de mes destinataires à qui je leur avait posté une lettre avec un timbre pas vraiment conforme puisque tout à fait unique et faux! Selon la Poste, les timbres doivent se situer impérativement en haut à droite de l'enveloppe. Mais rien n'interdit de coller ailleurs sur l'envoi une ou plusieurs vignettes (on ne parle de faux timbres que si ces vignettes indiquent une valeur monétaire).
Les peines prévues pour "usage frauduleux de timbres" (somme inscrite comme de vrais timbres, avec des mentions officielles) vont de 300 à 8 000 F d'amende et de dix jours à six mois de prison. Mais lorsque les postiers s'aperçoivent de la supercherie, ce qui est fort rare (à moins qu'ils ne ferment tout simplement les yeux), ils font payer la somme qui aurait dû être acquittée. Plus une modeste surtaxe.
Les faux-timbres ci-dessous sont arrivés à destination avec le tampon officiel, les rendant ainsi plus vrais que nature!

Cliquez sur les images pour les agrandir dans une nouvelle fenêtre.

Gallerie 1   Gallerie 2   

 Faux-timbre d'un tableau du père Leleu (juin 2000)   
C'est à l'occasion de l'exposition de ses tableaux que j'ai eu l'envie de reposter des faux-timbres. En voyant une photo d'un de ses tableaux, j'ai pensé qu'il fallait refaire des faux-timbres mais avec une autre technique que les encres et l'emporte-pièce d'il y a huit ans!
Le tampon postal de ce timbre porte ainsi la date de la semaine du vernissage de l'exposition.
 Faux-timbre Festival de la filouterie (septembre 1992)   
Un rien provocateur pour un nom de timbre vous ne trouvez pas? J'ai réalisé plusieurs timbres de ce festival bidon, avec à chaque fois une tête de petit clown différent.
Le timbre a été déssiné avec des encres et les dents ont été percées avec un embout d'emporte-pièce adapté pour la situation.
Le problème de cet emporte-pièce est de percer des trous de 1mm alors que le diamètre des dents des vrais timbres sont de 0,8mm. Cette différence est assez visible et rends ces faux-timbres moins naturels. Mais ils sont tout de même passés !!
 Faux-timbre de Sylvie (avril 1992)   
Il parrait que la frangine a fait un vrai bond en réalisant que c'était elle sur le timbre...
Pour faire des portraits, je prenais une photo que j'éclairais par le dessous puis je déposais une vitre sur la photo et enfin du papier calque. Avec une loupe, j'essayais de reproduire le plus fidèlement possible le visage. Avec des mines de crayons qu'il fallait tailler souvent et un portrait à l'échelle du timbre, certains de ces timbres m'ont demandé des jours avant de parvenir à un résultat correct! Je jouais ensuite avec la photocopieuse pour générer un timbre avec le portrait et les écritures. Je pouvais alors peindre le timbre avec les encres et découper les dents avec l'emporte-pièce. Un travail de titan!
 Faux-timbre de Flo (août 1993)   
Il n'y a pas de raisons que l'autre frangine ne passe pas sous le tampon encreur postal!
La méthode de travail a été identique que pour mon autre soeur.
 Faux-timbre du lézard (octobre 1994)   
Clin d'oeil à mon professeur d'art postal avec ce petit animal rampant peint avec des encres.
Ce timbre a été suspect aux yeux de la poste qui ont griffoné sur l'enveloppe " faux-timbre?". Mon erreur a été en effet de peindre les dents du timbre ce qui n'arrive JAMAIS! Il y a toujours un cadre blanc sur les vrais timbres et les dents ne sont jamais touchées. La poste a fait payer une petite surtaxe, cela n'a pas été trop méchant!